La consultation d’anesthésie


Définition

    La consultation d'anesthésie ou préanesthésique a pour but d'évaluer le risque anesthésique et opératoire, en fonction des facteurs qui sont susceptibles d'interférer avec le déroulement de l'anesthésie (antécédents médico-chirurgico-gynécologiques), des traitements suivis.
    Cette consulation permet d'informer et de rassurer le patient et définir la technique d'anesthésie qui sera utilisée.


Législation

    La consultation préanesthésique fait partie intégrante du concept de sécurité anesthésique, elle s'inscrit dans un cadre médico-légal depuis le décret 94-1050 du 5 décembre 1994.

    Cadre législatif de la consultation préanesthésique :


Objectifs de la consultation d'anesthésie


L'examen clinique

L'interrogatoire

    L’interrogatoire s’attache à rechercher d’éventuels antécédents :

L'examen physique

   L'examen physique est orienté vers certains points particuliers :


L'examen complémentaire


L'évaluation du risque anesthésique : la classification de l'ASA

    L'ASA (American Society of Anesthesiologists) à établit une classification des patients devant subir une intervention chirurgicale en 5 catégories selon la gravité de leur pathologie pour quantifier le risque anesthésique. Le risque est croissant de la classe 1 à la classe 5 :

La classification de l'ASA 
Catégories Degré de gravité Exemples
1 Patient en bonne santé
Hernie inguinale chez un patient par ailleurs en bonne santé
2 Patient avec une maladie générale modérée Bronchite chronique
Diabète contrôlé par le régime Obésité modérée
Infarctus du myocarde ancien
Hypertension artérielle modérée
3 Patient avec une maladie générale sévère mais non invalidante
Insuffisance coronaire avec angor
Diabète insulino-dépendant
Obésité pathologique
Insuffisance respiratoire modérée
4 Patient avec une maladie générale invalidante mettant en jeu le pronostic vital
Insuffisance cardiaque sévère
Angor rebelle
Arythmie réfractaire au traitement
Insuffisance respiratoire, rénale, hépatique, endocrinienne avancée
5 Patient moribond qui ne survivrait pas 24 heures, avec ou sans opération
Rupture d'anévrysme de l'aorte abdominale en grand état de choc

Le choix de la technique d’anesthésie et du monitorage

    L’indication du type d’anesthésie et de ses modalités dépendent :

    L’évaluation préopératoire permet de déterminer la stratégie anesthésique :


La préparation du patient à l’intervention

Préparation médicale

Information et consentement du patient

    Signature par le patient d'un document qui sera conservé dans le dossier médical et qui mentionne que les informations portant sur les points suivants ont bien été données :


MAJ:22/11/2008



Bibliographie :

Accueil  |  Sciences infirmières  |  Soins et techniques  |  Pharmacologie et Thérapeutiques  |  Examens biologiques Examens médicaux
Mentions légales  |  Contact  |  Version imprimable
© Soins-Infirmiers.com tous droits réservés 
design : xgraphik.com modifié par M. Pitte