La maladie de Parkinson

Définition
Physiopathologique
Signes cliniques
Prise en charge en fonction de l'évolution de la maladie
Relation avec l'entourage familialle du patient
Diagnostics infirmiers



Définition

    La maladie de parkinson est une affection neurologique dégénérative, évolutive qui touche les centres cérébraux régulateurs de mouvements involontaires c'est à dire atteinte du système extra-pyramidal.


Physiopathologie

    Le système extra-pyramidal est constitué de noyaux gris centraux. Il permet la régulation du tonus musculaire et l'élaboration des mouvements automatiques. Le plus important est le locus Niger.

    La conduction de l'influx nerveux se fait au niveau de la synapse par l'intermédiaire des neurotransmetteurs:

    La maladie de Parkinson est caractérisée par une dépigmentation du Locus Niger qui entraîne une absence ou diminution de sécrétion de dopamine et donc une augmentation de l'acétylcholine.

 

Signes cliniques


Prise en charge en fonction de l'évolution de la maladie

Stade de début

Trouble digestif

Trouble cardio-vasculaire

Stade intermédiaire

Stade terminal

Aide au rétablissement ou au maintien d'une élimination régulière

Aide au rétablissement ou au maintien d'un état nutritionnel satisfaisant

Aide au rétablissement ou au maintien de l'hygiène corporelle

Risque d'altération de l'état cutané

Aide dans l'amélioration de la communication

Aide dans l'acquisition d'une plus grande autonomie


Relation avec l'entourage familialle du patient


Diagnostics infirmiers


MAJ:01/03/2009


Voir aussi :


Accueil  |  Sciences infirmières  |  Soins et techniques  |  Pharmacologie et Thérapeutiques  |  Examens biologiques Examens médicaux
Mentions légales  |  Contact  |  Version imprimable
© Soins-Infirmiers.com tous droits réservés 
design : xgraphik.com modifié par M. Pitte