Les régimes en cardiologie


Le régime hyposodé

    Les besoins physiologiques de l'organisme sont de 4 g de sel par jour. 1 g de sel, correspond à 400 mg de sodium ou 17 mmol.

But du régime hyposodé

    Le régime hyposodé participe à la pression osmotique du milieu intérieur, maintien l'excitabilité musculaire cardiaque, assure la répartition de l'eau dans l'organisme, participe à l'équilibre acido-basique.

Physiopathologie

    La restriction de sodium ou l'administration de diurétique a pour but de négativer le bilan sodé : traitement symptomatique des oedèmes.

    Les oedèmes sont liés à la rétention active de sodium par les reins entraînant une rétention passive d'eau.

    La diminution de perfusion suffisante du rein met en jeu les mécanismes de rétention sodée qui tend à l'augmentation du volume sanguin.

Indications

Choix des aliments


La dyslipoprotéinémie

    La dyslipoprotéinémie est une anomalie au niveau du cholestérol et du triglycéride.

Hypertriglycéridémie

    La norme du triglycéride est de 1,5 g.L-1.

    L'hypertriglycéridémie est due à l'obésité, la dépendance aux sucres d'absorption rapide ou à l'alcool.

    La forme glucidodépendant est très souvent associée à une hyperuricémie ou au diabète.

Conseil :

Hypercholestérolémie

    La norme du cholestérol est de 2 g.L-1.

    L'hypercholestérolémie est une maladie héréditaire.

    Si obésité ou surcharge pondérale modérée, on fait un régime hypocalorique.

MAJ:02/09/2008

Accueil  |  Sciences infirmières  |  Soins et techniques  |  Pharmacologie et Thérapeutiques  |  Examens biologiques Examens médicaux
Mentions légales  |  Contact  |  Version imprimable
© Soins-Infirmiers.com tous droits réservés 
design : xgraphik.com modifié par M. Pitte