Menu : accédez à vos rubriques

Le réveil post-anesthésique

Les différents stades de réveil
Le réveil immédiat
Le réveil intermédiaire
Le réveil complet



    Le réveil post-anesthésique peut être divisé en trois stades dont l’évaluation repose sur des tests en vue d’objectifs:

Les différents stades de réveil
Stades de réveil Niveau de récupération Méthodes d’évaluation Objectifs
Réveil immédiat Conscience et réflexes vitaux Score d’Aldrete Sortie SSPI
Réveil intermédiaire Activité psychomotrice (coordination, station debout, marche…) Tests psychomoteurs  (test de traçage, ailes de Maddox, temps de réaction) Retour au domicile (chirurgie ambulatoire)
Réveil complet Fonctions cérébrales supérieures (activités cognitives) Tests psychocognitifs (mémoire, attention, raisonnement, planification…) Activité sociale, prise de décision, conduite automobile…


Le réveil immédiat

    Le réveil immédiat est caractérisé par le retour à la conscience avec :

Score de réveil d’Aldrete modifié
Critères Score  Signes cliniques 
Activité motrice  2
1
0
Mobilise ses quatre membres
Mobilise deux membres
Aucun mouvement 
Respiration  2
1
0
Grands mouvements respiratoires
Efforts respiratoires limités ou dyspnée
Aucune activité respiratoire spontanée 
Activité circulatoire  2
1
0
PA systolique +/- 20% valeur préopératoire
PA systolique +/- 20-50% valeur préopératoire
PA systolique +/- 50% valeur préopératoire 
Conscience  2
1
0
Complètement réveillé
Réveillé à l’appel de son nom
Aucun réveil à l’appel 
  SpO2
(saturation pulsée en oxygène)
2
1
0
> 92% à l’air
Complément d’O2 nécessaire pour SpO2>90%
< 92% avec complément O2 

    Un score d’Aldrete modifié dont la valeur est supérieure ou égale à 9 autorise la sortie de la SSPI (Salle de Surveillance Post-Interventionnelle). Ce score ne tient cependant pas compte de facteurs également importants comme la douleur, les nausées ou les vomissements.


Le réveil intermédiaire

    Le réveil intermédiaire comporte :

    L’évaluation objective de ce stade de réveil, requis au cours des anesthésies ambulatoires, se fait aux moyens de tests psychomoteurs :

    Ces tests ne sont pas toujours faciles à réaliser et en pratique après anesthésie ambulatoire on peut autoriser le retour à domicile lorsque les critères suivants sont recueillis :


Le réveil complet

    Le réveil complet comporte la récupération de l’ensemble des fonctions cognitives (mémoire, attention, raisonnement, capacité de planifier des tâches complexes).

    L’évaluation de ces fonctions mentales fait appel à la neuropsychologie cognitive qui étudie les mécanismes de la pensée (perception, mémorisation, apprentissage, élaboration de la connaissance, formation de concepts et de raisonnements logiques). La normalisation de ces fonctions n’est pas nécessaire pour autoriser le retour à domicile. La récupération des fonctions mentales est cependant indispensable pour la prise de décision ou la conduite automobile. Elle peut être retardée de plusieurs heures ou jours.


MAJ:29/11/2008


Bibliographie :

Accueil  |  Sciences infirmières  |  Soins et techniques  |  Pharmacologie et Thérapeutiques  |  Examens biologiques Examens médicaux
Mentions légales  |  Contact  |  Version imprimable
© Soins-Infirmiers.com tous droits réservés 
design : xgraphik.com modifié par M. Pitte