Menu : accédez à vos rubriques

Les glandes surrénales

Définitions : les glandes et les hormones
Anatomie des glandes surrénales
Les hormones corticosurrénales
Les hormones médullosurrénales



Définitions : Les glandes et les hormones

Les glandes

    Une glande est un amas de cellules sécrétant une ou plusieurs hormones et formant un tissu macro et  ou microscopique.

Les hormones

    L'hormone est une substance à action physiologique spécifique sécrétée par une glande endocrine, et qui après avoir été véhiculée par le sang, va exercer un effet déterminé en d’autres points du corps, sur un organe cible.


Anatomie des glandes surrénales

    Les glandes surrénales sont au nombre de deux, une droite, une gauche. Elles sont situées chacune au voisinage du pôle supérieur du rein correspondant.

    Elles sont constituées de deux zones :


Les hormones corticosurrénales

Les minéralocorticoïdes : l'aldostérone

    C'est essentiellement l'adolstérone. Elle diminue l'élimination par le rein du sodium et de l'eau et accroît au contraire l'élimination du potassium.

    La baisse d'aldostérone entraîne donc une élimination accrue de sodium et d'eau et une rétention de potassium ; ces troubles se traduisent par de la polyurie, une déshydratation, une hypotension artérielle, une hyponatrémie (baisse du sodium sanguin), une hyperkaliémie.

    Au contraire, l'augmentation d'aldostérone entraîne une hypertension artérielle, une asthénie, une faiblesse musculaire, des crises tétanique, une hypokaliémie (baisse du potassium sanguin), une hypernatrémie (élévation du sodium sanguin), une hyperkaliurie (augmentation de l'élimination urinaire du potassium), une hyponatriurie (diminution de l'élimination urinaire du sodium), une augmentation de la volémie (volume sanguin).

Les glucocorticoïdes : le cortisol

    C'est essentiellement le cortisol. Il agit sur le métabolisme des glucides et des protides : il favorise la fabrication par l'organisme de glucides, c'est la néo-glycogénèse.

    Les corticoïdes ont une action hyperglycémiante.

    Ces hormones agissent également sur le métabolisme des lipides : elles inhibent la lipogenèse. Finalement, les corticoïdes agissent sur les lymphocytes et inhibent la production d'anticorps.

Les androgènes

    L'action des androgènes est semblable à celle de la testostérone en beaucoup moins puissante. Ces hormones ont un rôle dans la croissance et le développement de la pilosité.


Les hormones médullosurrénales

L'adrénaline

    L'adrénaline entraîne une  hypertension, une tachycardie, une renforcement des contractions myocardiques et une élévation du débit cardiaque, hyperglycémie

La noradrénaline

    La noradrénaline entraîne une vasoconstriction généralisée sauf des coronaires, une bradycardie, une dilatation bronchique, un ralentissement du péristaltisme gastrique et intestinal, une contraction de la rate et des sphincters viscéraux (vessie, tube digestif).


MAJ:24/02/2009


Voir aussi :


Accueil  |  Sciences infirmières  |  Soins et techniques  |  Pharmacologie et Thérapeutiques  |  Examens biologiques Examens médicaux
Mentions légales  |  Contact  |  Version imprimable
© Soins-Infirmiers.com tous droits réservés 
design : xgraphik.com modifié par M. Pitte